Le décaillage

von Elisabeth Germain

26.08.2021

Les journées à l’alpage sont longues, passionnantes et ne manquent pas de surprises. Pour découvrir ces moments riches en émotions, lisez l’article de blog.

Philippe Germain, un passionné de son travail

Philippe mon mari, aime être tranquille lors de la procédure de fabrication du Gruyère d’alpage AOP. Ces gestes sont précis, l’amour du bien fait, un moment intense mais qu’il réalise depuis des années toujours avec autant de passion.

C’est une opération cruciale ; chaque geste, chaque moment à toute son importance.

Le décaillage se réalise une fois le lait chauffé dans la cuve, il y rajoute la présure et les ferments lactiques afin de faire coaguler son lait d’alpage, et ainsi se forme le caillé. À l’aide du «tranche-caillé», Philippe découpe le caillé pour obtenir de petits grains, ce qui permet de libérer le petit lait (lactosérum).

Un contrôle minutieux de la texture est réalisé avec son doigté et son expérience lors que l’opération est terminée afin de contrôler la texture de son fromage.

Pour plus d’informations sur la fabrication, visitez le site Le Gruyère AOP.

Si vous cliquez sure les photos, vous pouvez les agrandir. 

ornament

Weitere Geschichten

Oberstockenalp

Alpkäse in der Küche

Oberstockenalp

Die Alpsaison – Kulturerbe der UNESCO *** La saison d’alpage inscrite au patrimoine culturel de l’UNESCO

Oberstockenalp

Wie wird man eigentlich Sennerin oder Senn? *** Comment devient-on alpagiste?