100 jours sans journée de congé

von Elisabeth Germain

03.11.2021

100 jours sans une seule journée de congé : comment est-ce que l’alpagiste organise ses moments de détente ?

Nous sommes du milieu agricole et nous avons appris, depuis très jeunes, qu’il n’existe pas vraiment de dimanches quand tu as du bétail à choyer, à part pour une fête familiale ou pour nos enfants. Nous savons depuis toujours que ce métier te donne peu de temps libre, mais une grande chance d’être dans la nature toute l’année.

En été, dans notre alpage du Pré de Bière, nous sommes présents pour nos employés, notre bétail, nos fromages, notre famille et les gens qui aiment vivre un moment avec nous.

100 jours à savourer

Nous aimons cette transhumance de plus de 100 jours. Nous apprécions les petits matins quand le soleil se lève sur les alpages, le plaisir qu’a notre bétail loin de l’étable d’en bas, les odeurs de la fabrication du fromage et ce rythme des journées qui sont, bien souvent, trop remplies !

Mon mari Philippe et les employés se lèvent à 4 h 30 du matin pour s’occuper des vaches et fabriquer le Gruyère d’Alpage. Vers 12 h 30, après le repas, une bonne sieste de deux heures est obligatoire, afin de pouvoir être d’aplomb pour le travail du soir.
Les vaches sont traites matin et soir, c’est notre travail de nous occuper bien d’elles. Nous avons besoin d’elles et elles ont besoin de nous!

 

Les longues journées, l’apanage de la vie à l’alpage

Pour moi c’est différent, mon horaire journalier est sans sieste. Je descends de ma chambre vers 7 heures pour ne plus y remonter avant 21 heures.
7j/7, entre faire à manger pour l’équipe, tenir le chalet à l’intérieur et à l’extérieur, préparer des produits pour notre magasin et recevoir les gens, je ne vois pas passer le temps !

Les partages avec des amis qui s’arrêtent au chalet sont toujours des moments de détentes, mais cette année avec la météo, ils sont moins montés.

Un peu de temps pour soi

Toutes les deux semaines, je me suis octroyé un bon massage chez une thérapeute, c’est les seuls moments rien que pour moi de cette année 2021.

Dans un alpage, c’est les petits moments simples, beaux et doux, ainsi que notre cœur qui décide de nous donner notre ressource quotidienne !

Je vous souhaite un bel hiver, plein de bonheurs et de chance à tous.

Cordialement
Elisabeth

ornament

Weitere Geschichten

Oberstockenalp

Weshalb ist Alpkäse gut für uns?

Oberstockenalp

Là-haut sur la montagne, l’était …

Oberstockenalp

Einfache Gerichte mit Alpkäse