La montée à l’alpage

von Jocelyne Cotting

01.07.2024

C’est le 29 mai que la famille Ruffieux est montée à l’alpage Varvalanna cette année. Les hommes et le bétail montent à pied depuis Villarbeney jusqu’au fond de la vallée du Motélon.

Après la traite du matin, la famille Ruffieux, aidée de quelques amis, se prépare et tous se font beaux pour la «poya». Les vaches avec leur belle cloche et les armaillis avec leur bredzon et dzaquillon débutent une montée à l’alpage d’environ quatre heures.

2024_Blog_Jocelyne_Cotting_Bild2
2024_Blog_Jocelyne_Cotting_Bild3

Les vaches déjà alpées l’année précédente savent où elles vont, il reste aux armaillis à gérer le troupeau au milieu du trafic jusqu’à l’entrée dans la vallée du Motélon. Le troupeau des Ruffieux est un des derniers à monter à pied.

Le trajet se passe sans encombre et tout le monde est heureux d’être arrivé au chalet Varvalanna pour une saison supplémentaire. Les femmes et les hommes se retrouvent autour d’une bonne soupe de chalet et les vaches broutent l’herbe fleurie du printemps. Pour elles c’est un peu les vacances…

Photos : Josiane Ruffieux, 29 mai 2024

ornament

Weitere Geschichten

Oberstockenalp

Von Klauen und Pfoten

Oberstockenalp

Heilpflanzen der Alpen

Oberstockenalp

Le travail quotidien sur l’alpage