Ce printemps, nous avons monté quatre vaches pour pouvoir commencer gentiment et un peu plus tôt la fabrication du Vacherin Fribourgeois AOP. Pour accompagner ces vaches, il y avait aussi trois chèvres avec leurs cabris, bien quelques cochons et deux génisses. L’une d’entre elle, notre Grise Originale, devait vêler à l’alpage début juin.

Repos en bonne compagnie

Cette jolie Doris se préparait à donner naissance à un veau. Pour cela, pas de grands changements dans ses habitudes, sortir la journée, et la nuit s’il ne faisait pas trop froid. 

Vers le jour du terme, Doris allait brouter avec les autres vaches la journée. Durant la nuit, par précaution, elle restait à l’écurie pour se reposer et manger du foin. 

Naissance au pâturage

Il faut bien que le jour-J arrive! Et oui, notre Doris a vêlé dans un pâturage en pleine journée. Elle a donné naissance sans peine à un mâle, nommé Domino.

Il a même eu le droit à un tour dans le coffre d’une jeep, car monter au chalet, ça aurait été trop difficile pour lui.

 

C’est un parfait mélange de ses parents, il est sanglé (bande blanche autour du ventre) comme sa mère et a la tête blanche comme son père, Némo, le taureau qui était au chalet l’année passée.

Un beau premier été

Domino se porte bien et est plein d’énergie. Il aime courir dans son écurie et adore recevoir des caresses.

Le nouveau-né va passer la suite de l’été à l’alpage auprès de sa maman et cet hiver, il devra malheureusement la quitter. Néanmoins, nous n’avons pas encore trouvé d’endroit pour l’accueillir, mais une chose est sûre, il aura un endroit où dormir!